Expositions


  • COULEURS ET LUMIÈRES


    EXPOSITION DU 17 JUIN AU 31 AOUT 2017
    Les Collections de Saint-Cyprien offrent une exposition inédite de peintures de la fin du XIX et XXème siècles. Un parcours pictural autour de grands noms de la peinture Maurice Utrillo, Maximilien Luce, Gustave Loiseau, et d’autres sont à découvrir aux Collections.
    L’objectif commun de l’ensemble de ces artistes reste celui de capturer la lumière réelle et d’immortaliser un instant de la vie quotidienne. A la différence d’un peintre travaillant dans son atelier ces peintres étudient la lumière de la nature dans ses innombrables décompositions et recompositions.
    Le titre de l’exposition Couleurs et Lumières est un humble hommage rendu à Fernand Léger sur la vision de celles-ci « La couleur est une nécessité vitale. C’est une matière première indispensable à la vie, comme l’eau et le feu. On ne peut concevoir l’existence des hommes sans une ambiance colorée. Les plantes, les animaux se colorent naturellement ; l’homme s’habille en couleur. Son action n’est pas que décorative ; elle est psychologique. Liée à la lumière, elle devient intensité ; elle devient un besoin social et humain. Le sentiment de joie, d’émulation, de force, d’action se trouve renforcé, élargi par la couleur ».




  • GUY FERRER


    DU 01 JUILLET AU 24 SEPTEMBRE 2017
    UN CHEMIN INITIATIQUE
    Guy Ferrer, esthète, convoque dans son oeuvre la matière,
    substance tellurique qui va modeler ses corps et les organiser
    en Etres.
    Les mains du sculpteur vont y exprimer les dualités du vide, du
    plein, de l’ordre, du chaos et tenir leur position face aux brèches
    du temps.
    Cette transmutation de la matière en oeuvres sculptées de bronze
    confère à l’acte de création tout son sens, en donnant vie à des
    personnages intemporels qui prennent place dans la réalité de
    notre univers.
    Chaque oeuvre interroge sur le sens de l’existence, impose la
    réflexion, le questionnement sur le dicible et l’indicible, le sacré, le
    profane, appréhende les tourments et les contradictions de l’âme
    humaine enveloppés d’une chair de bronze.
    Son art pose les fondements d’une pensée spirituelle où ses
    sculptures, réceptrices de lumière, vont servir d’intermédiaires
    afin d’éclairer notre esprit.
    Guy Ferrer, en libre penseur, propose une oeuvre sculptée
    pacifique en réponse à un long cheminement de sa pensée libérée,
    transcendant les règles esthétiques de sorte que ses sculptures
    deviennent le « miroir de son pouvoir », celui de renverser notre
    regard sur le monde visible.